Artisans, Auto-entrepreneurs, démarrez votre entreprise du bon pied

 

Le chemin d’un auto-entrepreneur est long et bordé d’embûches surtout dans la phase de démarrage. Toutefois, malgré les risques que cela comporte, donner vie à une nouvelle auto entreprise procure une grande satisfaction pour son dirigeant et une liberté d’action et de décision inégalée. 

Pour maximiser les chances pour que votre aventure d’auto-entrepreneur réussisse, nous vous proposons un modèle simplifié à suivre pour démarrer votre nouvelle activité en sérénité et faire de vous un super dirigeant ! 

 

Identifiez vos objectifs

Un auto-entrepreneur peut démarrer son périple pour les mêmes raisons qu’un entrepreneur classique :

  • Source de revenu principal
  • Devenir son propre chef
  • Acquérir de l’autonomie
  • ….

Mais au delà, un auto-entrepreneur peut aussi se lancer pour d’autres raisons propres à son statut :

  • Avoir 2ème boulot
  • Complément de revenu
  • Phase de transition en attendant de trouver un emploi stable
  • Tester une idée avant de s’investir encore plus
  • Commencer petit avant de se transformer en SARL

En créant votre entreprise, il faut donc savoir dès le départ quel est votre objectif principal et vos objectifs secondaires que vous souhaitez réaliser avec votre activité d’auto-entrepreneur. Cela va définir le degré d’investissement (en temps et argent) que vous pouvez vous permettre tout en restant en adéquation avec ces objectifs.  

 

Identifiez vos contraintes et vos limites

Il faut ensuite se pencher sur les contraintes qui peuvent vous entraver dans votre chemin de succès. Les contraintes peuvent être d’ordre personnel, familiale, liées à un contexte temporel ou géographique.

Sur l’aspect personnel et familial, posez vous ce genre de questions :

  • Est ce que je dois jouer la sécurité et ne pas prendre de risques car j’ai des personnes à charge ?
  • Que peut-il se passer si cette aventure échoue ?
  • Est-ce que je peux me permettre d’engager les économies familiales ? 
  • Est ce que j’ai du temps suffisant à consacrer à cette aventure sans perturber ma vie familiale ?
  • Est ce que ma famille adhère à ce projet ?
  • La sécurité sociale des indépendants peut-elle convenir à ma famille ?

Concernant les contraintes liées au contexte spatio-temporel, vous devez penser à ce genre de sujets :

  • Est-ce que je maîtrise tous les aspects de mon coeur de métier pour réussir mon affaire ?
  • Ai-je besoin de formation dans certains secteurs ?
  • Est-ce que mon travail principal peut engendrer des imprévus ?
  • Est-ce que la nature de mon projet nécessite des déplacements fréquents ?

Enfin, après avoir identifié vos objectifs et vos contraintes, fixez vous vos limites pour toujours maitriser la situation même en cas d’échec :

  • Horaires à ne pas dépasser
  • Budget à ne pas dépasser
  • Si vous vous autorisez à recruter ou à toujours travailler seul
  • Définir quand il faudra s’arrêter quand ça ne marche pas

Connaître tous ces éléments à l’avance vous permettra de mieux les appréhender et de les intégrer dans votre élaboration du projet et de réfléchir à des options pour atténuer leur effets.

 

Élaborez votre projet 

Une fois que vous connaissez vos objectifs, il est temps de créer votre plan de bataille d’auto entrepreneur (communément appelé Business Plan) pour les atteindre. 

Après une brève étude de marché, votre Business Plan devra contenir deux aspects : le côté stratégique et le côté pratique. Celui-ci prend également en compte vos contraintes et vos limites.

Le côté stratégique va définir l’essence de votre activité dans les aspects suivants :

  • Qu’est-ce que je vais vendre à mes clients (Services, biens vendu…)
  • Comment vais-je acquérir mes clients (à partir d’internet, en faisant du porte à porte, par prospection téléphonique, partenaires…)
  • Comment vais-je monétiser mes clients (paiement au service, abonnement, …)
  • Comment fidéliser mes clients

Le côté pratique traduit le côté stratégique en étapes réelles et chiffrables. Par exemple, si je décide que l’acquisition des clients se fera par internet, ça se traduira potentiellement par : 

  • Définir une identité visuel
  • Acquérir un nom domaine
  • Créer une page Facebook et/ ou Linkedin
  • Disposer d’un numéro de téléphone et une boite email professionnel 
  • Estimer le coût de la conception du site internet et de son hébergement

C’est aussi dans la partie pratique que vous allez poser les chiffres :

  • Fixer les prix des ventes et les moyens de facturation
  • Savoir combien de clients il faut mensuellement pour atteindre votre chiffre d’affaires
  • Estimer les charges fixes et variables 
  • Savoir si j’ai besoin de recruter (et quand) pour exécuter ma stratégie

Enfin, dans la partie pratique, établissez un plan d’action pour les 3 prochains mois. Répartissez les actions dans un simple calendrier Google peut suffire dans un premier temps.

Plus votre business plan sera détaillé, plus vous saurez où mettre les pieds avant même de commencer.

 

Exécutez votre business plan 

Votre plan est maintenant prêt, il faut passer maintenant au déroulement de celui-ci. 

C’est l’étape la plus délicate. Même si votre plan est détaillé, vous ferez surement face à des imprévus, vous serez absorbé par les tâches administratives (créer les devis/factures, relancer la facturation en retards, encaisser des chèques…).  Par manque de temps et de ressources, vous allez certainement découvrir de nouvelles contraintes qui n’ont pas été prise en compte.

Pas de panique ! Les mots d’ordre ici sont l’adaptation et l’organisation. 

Votre plan de bataille n’est pas gravé dans le marbre. Un business plan figé est un mauvais plan car ne s’adapte pas à la réalité du terrain. N’hésitez donc pas à faire des ajustements au fur et à mesure sur la partie pratique du plan et à explorer de nouvelles pistes sur la partie stratégique.  

Ensuite, assurez vous d’avoir une bonne organisation afin d’économiser votre temps et pouvoir exécuter votre plan de la meilleure des manières. Il existe plusieurs outils qui permettent de bien s’organiser dans la vie d’un auto-entrepreneur comme les agendas en ligne, les outils de gestion de projet, etc. Mais le plus important et avec le plus d’impact reste de s’équiper d’un outil de gestion et de facturation pour auto-entrepreneurs.

 

Equipez-vous d’une application de gestion simple et efficace 

Dès le lancement, vous serez amené à créer divers documents (devis, facture, bon de commande et de livraison…), suivre la santé de votre activité et gérer vos déclarations (Chiffre d’affaire, TVA, registre de recettes / dépenses…).

C’est un travail fastidieux mais nécessaire et qui doit respecter les règles en vigueur sous peine de devoir payer des amendes à l’administration. C’est aussi du temps qui pourrait être plutôt utilisé à développer votre business en recherchant de nouveaux clients.

C’est pour cela qu’il est judicieux de se doter d’un outil informatique, comme la solution Artinove, qui vous simplifie les opérations de création et de partage de documents et qui vous garantie la conformité avec les lois. Vous pourrez ainsi vous consacrer à l’exécution de votre Business Plan et déployer vos ailes pour devenir un super dirigeant.

Artinove vous accompagne tous les jours, que ce soit depuis l’application sur smartphone ou le portail web sur ordinateur, pour vous aider à créer vos devis et factures, vous donner l’état de santé de votre activité et générer vos livres comptables.

 

Alors pourquoi ne pas tester l’application Artinove gratuitement gratuitement et rapidement sans plus attendre ? Vous serez certain de commencer votre belle aventure de l’entreprenariat du bon pied.

 

Posted by Dominique Foliat

One Comment

  1. […] La création d’une entreprise n’est pas toujours simple et le nombre de services à contacter paraît interminable ! Passée cette première phase, la gestion au quotidien demande aussi beaucoup de temps et d’organisation. Pour aider les dirigeants, la création d’un guichet unique dédié aux auto-entrepreneurs va donc se préparer en 2020 et voir le jour certainement en 2021.  […]

    Répondre

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *