Comment répondre à un appel d’offre dans le bâtiment ?

Répondre à un appel d’offre demande du temps pour les entrepreneurs du bâtiment. Pour se démarquer et tenter de l’emporter, il faut fournir la meilleure proposition possible.  Mais en cas de succès, la récompense peut-être très satisfaisante : gain financier et augmentation de la visibilité. Un retour positif peut vous servir de tremplin et donc jouer un rôle considérable dans votre évolution professionnelle ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, Artinove vous délivre ses astuces pour bien répondre à un appel d’offre dans le bâtiment !

 

Appel d’offre public ou appel d’offre privé ?

Avant tout, il est important de distinguer les deux type de proposition auxquels vous allez être confrontés : public ou privé. 

Les appels d’offres du bâtiments publics et privés ne viennent pas du même type de structure, ne sont pas soumis aux mêmes lois et nécessitent un type de réponse différent. 

Les appels d’offres privés sont moins visibles. Les entreprises qui les émettent ont tendance à choisir directement leurs candidats. Pour faire partie des sélectionnés mieux vaut déjà bénéficier d’une certaine popularité. L’avantage d’avoir une bonne communication web peut alors jouer en votre faveur. 

 

Comment trouver un appel d’offre ? 

Des sites officiels recensent les offres publiques du bâtiment. Elles sont présentées succinctement donnant les premières informations de base : localisation, rémunération, délais à respecter, nature du projet… France Marché par exemple. L’occasion de savoir en un coup d’oeil si cet appel d’offre est fait pour vous. Les offres sont très nombreuses dans le bâtiment, n’hésitez pas à investir une partie de votre temps dans ces projets de recherche. 

Si une offre vous intéresse, il faut alors prendre connaissance du dossier de consultation des entreprises (DCE) qui vous apportera toutes les informations détaillées dont vous aurez besoin : détails sur l’entreprise, sur les conditions de l’appel d’offre, sur les demandes spéciales, sur les caractéristiques du chantier à prévoir, le besoin en main d’oeuvre…

Grâce à ces éléments, vous pouvez trouver des appels d’offres susceptibles de vous intéresser et auxquels vous pouvez participer. 

 

Comment présenter la meilleure réponse à un appel d’offre dans le bâtiment ? 

Une fois qu’un appel d’offre est sélectionné, il faut maintenant constituer votre dossier d’offres, c’est celui-ci qui sera présenté comme candidature.  

Votre dossier d’offre devra répondre à toutes les exigences techniques, matérielles et budgétaires présentes dans le dossier de consultation des entreprises. C’est pourquoi une grande partie préparatoire consiste à analyser tous les détails inscrits dans ce dossier.  

Il faut vous distinguer, c’est par exemple le bon moment pour faire part de spécialités ou de vos certifications comme par exemple votre mention RGE qualibat

 

Que doit contenir un dossier complet ? 

Dans le cas d’un appel d’offre public pour le bâtiment, comme pour un devis ou une facture, un modèle type est attendu avec des documents précis. 

Une offre émanant d’une structure privé permet ainsi plus de liberté dans la réponse. 

Les documents doivent être valides, récents et tous réunis pour valider le dossier : 

  • k bis 
  • déclaration sur l’honneur 
  • documents légaux concernant votre entreprise 
  • détails sur votre proposition avec par exemple vos estimations concernant les délais ou les prévisions budgétaires
  • recommendations 

Il ne reste alors plus qu’à attendre la réponse à votre dossier. La concurrence est rude avec de nombreuses entreprises candidates, une réponse négative peut donc arriver. À noter qu’en cas de refus vous avez la possibilité d’en demander les raisons. Ces renseignements détaillés peuvent vous aider à remporter un prochain appel d’offre. 

 

Petit bonus pour s’assurer que la marge brute est positive 

Pour calculer exactement la marge commerciale que vous générez, vous devez d’abord estimer tous vos frais (Achats matériel et matière première, main d’oeuvre, sous-traitance…).

La marge se calcule ensuite en déduisant le coût de revient de votre prix de vente.

Artinove vous aide à calculer rapidement cette marge en associant à chaque article un prix de revient. Votre marge se calcule ainsi automatiquement au fur et à mesure que vous construisez votre devis.

Faites-vous une idée et essayez notre version gratuite, vous verrez, vous ne pourrez bientôt plus vous en passer ! 

Posted by Dominique Foliat

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *